Formation technique "Découpeuse laser"

Formation technique
"Découpeuse laser"

Ce badge atteste que la personne bénéficiaire est venue suivre une formation technique sur la découpeuse laser au Fab Lab de La Casemate. Ce badge atteste également que la personne bénéficiaire est revenue au Fab Lab pour créer une pièce simple, en autonomie

  • Durée de la formation : 2 heures
  • Pré-requis : aucun
  • Modèle de machine utilisé pour la formation : Epilog EXT36 & Trotec Speedy 400
  • Objectif de la formation : savoir se servir d’une découpeuse laser en autonomie
  • Critère d’obtention du badge : formation suivie + venue au Fab Lab pour créer un pièce simple, en autonomie.

Activités clés

  • Assurer la production d’un objet 2D

Savoirs

  • Connaître le principe des découpeuses lasers
  • Connaître les matériaux et logiciels utilisés
  • Connaître le fonctionnement des découpeuses lasers et des possibilités de découpage/gravure

Savoirs faire

  • Savoir enregistrer son fichier au bon format
  • Savoir rechercher des fichiers existants
  • Savoir utiliser la Trotec et l’Epilog (importation fichier, paramétrage logiciels, réglages machine, production d’une pièce simple en autonomie)

Savoirs être

  • Etre autonome sur la machine
  • Être en mesure de respecter des consignes de sécurité
  • Être en mesure de contrôler la qualité
  • Etre sensibilisé à l’esprit Open Source

Ce que je sais faire à l’issue de la formation :

Au niveau théorique :

Je connais et je comprends les technologies mises en oeuvre sur les découpeuses laser :

  • Laser à gaz : le milieu générateur est constitué d’un gaz. Généralement il s’agît de Co2 qui permet de créer un faisceau infrarouge de 10ùm de longueur d’onde (lambda).
  • Laser fibre : le milieu amplificateur est une fibre optique dopée en ions terres rares. Au contraire des découpeuses à Co2 qui possèdent un chemin optique fait de miroirs, le laser est aussi conduit par une fibre optique. La découpe de métal est possible avec ce type de technologie.
  • Laser à CO2 : le CO2 est excité pour créer un laser invisible à l’oeil nu, redirigé par un jeu de miroirs et focalisé par une lentille
  • Laser “fibre” et YAG : les laser est produit puis conduit par une fibre optique. C’est cette technologie qui est utilisée pour la découpe de matériaux.

Je connais la liste des matériaux que je peux découper : Matériaux organiques (bois, carton, papier, etc.), PMMA.

Je sais que le logiciel qui commande la découpe laser reconnaît uniquement le mode de couleurs RVB.

Je connais les 3 options d’usinage possibles :

  • Gravure (balayage)
  • Découpe
  • Gravure en mode découpe / marquage

Sur la Trotec Speedy 400 :

  • Je sais reconnaître les composants physiques de la machine : buse, emplacement lentille, miroirs, axes, échappement de l’air, pad numérique, plateau, capot
  • Je connais l’utilité de chaque touche : déplacement plateau, déplacement buse, veille, arrêt d’urgence, stop, pause
  • Je sais monter ou baisser le plateau
  • Je sais déposer une chute. Je comprends qu’elle doit être rectangulaire, pas trop petite et doit avoir pour taille maximum la taille du plateau
  • Je sais faire la focale, c’est à dire régler la distance manuellement en fonction du matériau avec l’outil focale
  • Je sais refermer le capot
  • Je sais allumer les extracteurs d’air au panneau de contrôle

Sur Illustrator :

  • Je sais ouvrir un fichier (.ai, .png, .svg)
  • Je sais importer dans le fichier Illustrator “base illustrator” pour vérifier si les dimensions sont bonnes pour la taille de la machine.

Sur la partie dessin :

  • Pour la découpe, Je sais qu’un trait de découpe ou de marquage est toujours égal à 0.001mm
  • Pour la gravure, je sais qu’un remplissage ou un trait vectoriel de plus de 0.001mm est reconnu comme de la gravure (balayage).
  • Je sais que les couleurs sont basées sur le système RVB et que les couleurs servent à assigner un réglage par couleur, ainsi qu’un ordre (rouge comme couleur de base pour la découpe, noir pour la gravure et jaune pour le positionnement)
  • Je sais que la gestion du dessin, de la découpe et/ou de la gravure par les machines varient à cause de cette notion.

Sur le logiciel Job Control :

  • Je sais connecter la machine et établir le lien entre la machine et le PC gràce au pointeur laser.
  • Je sais sélectionner un job.
  • Je sais vérifier et positionner un job
  • Je sais configurer les réglages : (puissance / vitesse / fréquence / passage / ass.air . 2, Off-set)
  • Je sais lancer le job : découpe, gravure, marquage

Sur l’Epilog

  • Je sais reconnaître les composants physiques de la machine : buse, emplacement lentille, miroirs, axes, échappement de l’air, plateau, capot
  • Je sais monter ou baisser le plateau
  • Je sais déposer une chute. Je comprends qu’elle doit être rectangulaire, pas trop petite et doit avoir pour taille maximum la taille du plateau
  • Je sais refermer le capot, et faire attention à ne pas le laisser tomber tout seul
  • Je sais allumer l’extracteur d’air, ainsi que le compresseur à coté de la machine, et vérifier sa mise en marche

Sur Illustrator :

  • Je sais ouvrir un fichier (.ai, .png, .svg)
  • Je sais importer dans le fichier Illustrator “base illustrator” pour vérifier si les dimensions sont bonnes pour la taille de la machine.

Sur la partie dessin :

  • Pour la découpe, Je sais qu’un trait de découpe ou de marquage est toujours égal à 0.001mm
  • Pour la gravure, je sais qu’un remplissage ou un trait vectoriel de plus de 0.01mm est reconnu comme de la gravure (balayage).
  • Je sais que les couleurs n’ont pas d’effet sur cette machine
  • Je sais que la gestion du dessin, de la découpe et/ou de la gravure par les machines varient à cause de cette notion.

Réglages :

  • Je sais accéder à la fenêtre de réglages de la machine (Print>format>préférences)
  • Je comprends les réglages de la machine, notamment la partie “Job Type”. Je sais que le réglage “Raster” sert à la gravure, “Vector” à la découpe et “Combined” aux deux à la fois.
  • Je sais régler la vitesse, la puissance et la fréquence pour la gravure et pour la découpe